# 3 : La numérologie

# 3 : La numérologie

Au bord du burn-out, les remises en question s’enchainent. Comment reprendre confiance en soi ? J’ai décidé d’expérimenter dans les prochains mois. Un dame a étudié la numérologie de la famille. J’apprends beaucoup sur ma relation actuelle et future avec mon époux. Ainsi que celle avec mes enfants qui grandiront et m’apporteront beaucoup en enseignement. Je sors reboostée de cette séance de 3 heures qui aurait pu durer plus si nous n’avions un impératif l’après-midi. Je possède l’énergie du 6 en tant que qualité du coeur. J’ai un potentiel de médiateur et doit donner de l’amour de façon inconditionnelle. Mon rôle pour les prochaines années est de transmettre la bienveillance, la tolérance, la bonté, le partage, la solidarité. Je détiens l’énergie du 8 pour mener des projets d’envergue, non égoïstes. J’aurais la puissance et le courage pour gérer les aléas. Je serais avant-gardiste, leader, porteuse de solutions universelles à transmettre. Je suis dans la tranche d’âge où je dois m’extraire du passé, transformer le plomb en or, je meurs en mes croyances pour me transformer. Après ce travail sur mon éducation, mes origines, l’histoire de ma famille sera une force tranquille pour le don de soi. Je dois construire quelque chose pour les générations futures en me servant de mon corps féminin. C’est à dire l’intuition, l’empathie, la douceur, la sensibilité et la vulnérabilité qui seront mes forces. Ce sera sans limite, plus je verrai grand plus je réussirai les projets. Ce qui me semble intéressant dans ce concept de numéralogie, testée pour la première fois de ma vie, en tant que novice du sujet, c’est qu’il y a une part d’ombre et de lumière. Ma perception de la séance est qu’il s’agit d’un diagnostic spirituel du potentiel et non une voyance ou une prémonition. Si je ne fais rien avec ce potentiel, rien n’arrivera. Quelle belle journée en ce 9 avril 2019.